Espagne: Barcelone dit «basta» au tourisme de masse

Des milliers de personnes ont manifesté samedi 6 juillet à Barcelone contre le surtourisme dans la capitale de la Catalogne. En Espagne, deuxième destination touristique mondiale, la colère monte.

En mai et juin, dans les rues de Palma de Majorque, Malaga ou des Canaries, les habitants ont déjà marché pour témoigner de leur ras le bol. À Barcelone, samedi, ils étaient quelque 2 800 selon la police, 20 000 selon les organisateurs à dire aussi « basta » (assez) au tourisme de masse.

La manifestation s'est élancée de la fameuse Rambla, symbole de la ville, pour gagner Port Vell puis la Barceloneta. Au même moment, plusieurs centaines de personnes manifestaient à Gérone, autre grande ville de Catalogne, dont le vieux quartier médiéval, le Barri vell, et le ghetto juif, le Call Jueu, sont des attractions touristiques.

« Nous n'avons rien contre le tourisme, mais contre l'excès de tourisme, si, parce qu'il rend la ville invivable », explique Jordi Guiu, sociologue barcelonais de 70 ans, interrogé dans la manifestation de la capitale catalane par l'Agence France presse.

À écouter aussiComment contenir les effets négatifs d’Airbnb en Europe ?

Les habitants de La Salut ont retrouvé leur bus

Mais le tourisme de masse continue à cristalliser les tensions entre visiteurs et barcelonais qui réclament une décroissance touristique, alors Barcelone a accueilli l'année dernière plus de 12 millions de touristes, selon la municipalité.


Lire la suite sur RFI