Espace : le vol avec Thomas Pesquet partira finalement vendredi

Une nouvelle fois, une fusée de Space X enverra des hommes dans l’espace, vers la Station spatiale internationale. Quatre astronautes parmi lesquels on retrouve le Français Thomas Pesquet. Il faudra néanmoins patienter malgré l’excitation, puisque le décollage a été repoussé au vendredi 23 à cause de la météo. L'équipe s'élancera du centre spatial Kennedy, à Cap Canaveral, en Floride (États-Unis), à 11h49 heure française. "Rien ne va fondamentalement changer. Thomas Pesquet va juste pouvoir profiter de trois repas bien terriens supplémentaires, et d'un peu plus d'heures de sommeil, lui qui doit se recaler sur l'heure de la Station spatiale internationale, qui est à l'heure de Greenwich, et non pas à l'heure américaine", rapporte le journaliste Loïc de La Mornais, en direct de Cap Canaveral pour le 23h de franceinfo, mercredi 21 avril. Des lanceurs réutilisables Les astronautes s'envoleront à bord de la fusée Falcon 9 de SpaceX. La capsule Dragon fait plus de 60 mètres de haut, comme le précise Loïc de La Mornais, qui ajoute par ailleurs que la fusée comporte déjà des traces d'usure. "Cette fusée est déjà partie dans l'espace, tout comme cette capsule. Ce sont vraiment ces lanceurs réutilisables qui marquent une nouvelle révolution et qui permettent d'abaisser les coûts de l'accès à l'espace", conclut le journaliste.