Espace. Des sursauts radio rapides dans notre galaxie, venus d’une étoile à neutrons

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

L’origine de rafales d’émissions radio d’une milliseconde venues du fin fond de l’Univers intrigue les chercheurs depuis plus de dix ans. La détection récente d’un tel signal issu de notre propre galaxie devrait permettre d’affiner les théories sur ce qui les cause.

“Selon de nouvelles études, de mystérieuses explosions superpuissantes d’ondes radio, autrefois repérées uniquement à l’extérieur de la galaxie, ont pour la première fois été détectées dans la Voie lactée”, rapporte le site spécialisé Space.

Et ce n’est pas tout. Les chercheurs ont pu identifier la source probable de ces signaux, appelés “sursauts radio rapides” ou FRB (pour Fast Radio Bursts, en anglais) : un type rare d’étoile à neutrons connue sous le nom de magnétar, située à 30 000 années-lumière de la Terre. Les magnétars sont des vestiges d’étoiles effondrées sur elles-mêmes, en rotation et disposant d’un intense champ magnétique.

À lire aussi: Ces mystérieux signaux radio venus de l’espace

Découverts pour la première fois en 2007, ces mystérieux signaux ont depuis été enregistrés à plusieurs reprises, intriguant la communauté scientifique. “Les chercheurs ont des dizaines de théories pour expliquer les causes des sursauts radio rapides, qui vont de la collision de trous noirs aux vaisseaux extraterrestres [qui les émettraient]”, précise Space. Plusieurs d’entre elles impliquent justement des étoiles à neutrons.

Trois publications pour un même signal

Le dernier enregistrement d’un tel signal, baptisé FRB 200428 – car repéré le 28 avril de cette année – vient de faire l’objet de trois publications indépendantes dans Nature. “Bien que cette découverte ne signifie pas que tous les

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :