Espace. Ces nombreux “tremblements de Mars” qui secouent la planète rouge

·1 min de lecture

Depuis 2018, un atterrisseur récolte des données depuis la surface de la planète Mars. L’équipe scientifique qui les étudie a pu classer les séismes détectés, nombreux en été, détaille New Scientist.

“Il n’y a pas que sur la Terre qu’il y a des séismes”, explique d’entrée le site du magazine scientifique britannique New Scientist. InSight, un atterrisseur installé sur Mars par la Nasa depuis 2018, avait déjà détecté pour la première fois de l’histoire un “tremblement de Mars” en avril 2019, notait à l’époque National Geographic. Cette fois, les données récoltées révèlent un nombre important de secousses sur la planète rouge, dont certaines seraient saisonnières.

L’instrument de mesure a répertorié plus de 700 “tremblements de Mars” en trois ans environ. Ses sismomètres avaient été placés sur la surface de la planète à l’aide d’un bras robotisé, raconte New Scientist.

À lire aussi: Conquête spatiale. Bienvenue sur Mars. Merci d’explorer proprement

L’équipe de recherche a ainsi pu classer les séismes en plusieurs catégories. “Certains sont plus profonds et plus étendus, peut-être comparables à un tremblement de terre de magnitude 3 ou 4, et ils ne sont apparemment pas saisonniers.”

Les autres sont plus petits, moins profonds, et “leur fréquence connaît un pic pendant l’été dans l’hémisphère nord” de la planète, révèle le média britannique :

L’équipe a modélisé les causes probables de ces séismes moins profonds et s’est aperçue qu’ils n’étaient sans doute pas causés par Phobos, une lune de Mars, et ils ne

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles