Espace : La Nasa va dévier la trajectoire d’un astéroïde pour s’entraîner à protéger l’humanité

·2 min de lecture

MERCI BIEN - Le vaisseau, plus petit qu’une voiture, frappera à l’automne un astéroïde de la taille d’un terrain de football situé à onze millions de kilomètres de la Terre.

Là, ce n’est qu’une répétition générale, mais plus tard, cela pourrait permettre de sauver le monde. Dans la nuit de mardi à mercredi, la Nasa va faire décoller un vaisseau qu’elle va ensuite projeter à 24.000 km/h contre un astéroïde. L’agence spatiale américaine espère ainsi modifier sa trajectoire. Si elle y parvient, l’opération pourra être reproduite à l’avenir pour protéger l’humanité de potentielles collisions à venir.

Ce test « sera historique », a déclaré lors d’une conférence de presse Tom Statler, scientifique de la Nasa participant à cette mission. « Pour la première fois, l’humanité va changer le mouvement d’un corps céleste naturel dans l’espace. »

27.500 astéroïdes proches de la Terre

L’astéroïde visé ne représente en rien une menace pour la Terre. Mais l’objectif est pris très au sérieux par l’agence spatiale américaine. Elle répertorie actuellement un peu plus de 27.500 astéroïdes de toutes tailles proches de la Terre et « aucun d’entre eux ne représente une menace dans la centaine d’années à venir », a rassuré Thomas Zurbuchen, directeur pour les missions scientifiques à la Nasa.

Mais les experts estiment qu’ils n’ont connaissance que de 40 % des astéroïdes(...) Lire la suite sur 20minutes

VIDÉO - Dévier un astéroïde, la nouvelle mission de la Nasa

À lire aussi :
La Russie assure que la sécurité de l’ISS est sa « priorité » après son tir de missile antisatellite
Guyane : Le décollage du télescope spatial James Webb repoussé après un « incident »
Espace : La capsule SpaceX avec un nouvel équipage de quatre astronautes s’est amarrée à l’ISS

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles