Espace : des Français éblouis et admiratifs après le départ de Thomas Pesquet

Vendredi 23 avril, à 11h49 heure française, Thomas Pesquet s’est envolé depuis la Floride, direction la Station spatiale internationale (ISS). Au moment du décollage, les Français qui ont suivi toute sa préparation, ont des étoiles plein les yeux. Petits et grands sont tout autant bouleversés. "J’ai grandi aux États-Unis et c’est vrai que mon père était très intéressé par l’espace", témoigne une mère de famille qui s’est même rendue à Cap Canaveral (Floride) une fois. Des étudiants au rendez-vous À Toulouse, en Haute-Garonne, des futurs aviateurs se sont réunis dans une chambre étudiante pour suivre le départ de leur héros. "Ils font l’histoire… C’est quelque chose ! Déjà d’un point de vue technologique, c’est une révolution et d’un point de vue humain… On se rend compte qu’on envoie des gens dans l’espace, travailler sur l’ISS", se réjouit Gauthier Vantalon, élève à l’École nationale de l’aviation civile.