Espace : le départ de Thomas Pesquet pour la Station spatiale internationale repoussé de 24 heures

Le départ de Thomas Pesquet et de ses collègues vers la Station spatiale internationale a été repoussé à cause de la météo. L'équipe s'élancera du centre spatial Kennedy, à Cap Canaveral, en Floride (États-Unis), vendredi 23 avril à 11h49, heure française. "Pour le reste, ce report ne change rien. Thomas Pesquet va juste pouvoir profiter de trois repas bien terriens supplémentaires, et d'un peu plus d'heures de sommeil, lui qui doit se recaler sur l'heure de la Station spatiale internationale, qui est à l'heure de Greenwich, et non pas à l'heure américaine", rapporte le journaliste Loïc de La Mornais, en direct de Cap Canaveral pour le 20 Heures de France 2, mercredi 21 avril. Des lanceurs réutilisables Les astronautes s'envoleront à bord de la fusée Falcon 9 de SpaceX. La capsule Dragon fait plus de 60 mètres de haut, précise Loïc de La Mornais, qui ajoute par ailleurs que la fusée comporte déjà des traces d'usure. "Cette fusée est déjà partie dans l'espace, tout comme cette capsule. Ce sont vraiment ces lanceurs réutilisables qui marquent une nouvelle révolution et qui permettent d'abaisser les coûts de l'accès à l'espace", conclut le journaliste.