Espace : le départ de Thomas Pesquet pour l’ISS fait rêver les Français

À Auffay, en Normandie, quelques habitants ont suivi ensemble le départ de Thomas Pesquet vers la Station spatiale internationale, vendredi 23 avril. Thomas Pesquet a grandi et étudié ici jusqu’au collège. C’est tout un village qui s’est envolé avec l’enfant du pays. "Il y avait cette anxiété quand même, et cette fierté de voir décoller notre Thomas", explique Christian Suronne, maire de la commune de Seine-Maritime. Un modèle pour les jeunes À Toulouse, en Haute-Garonne, des élèves de l’École nationale d’aviation civile ont aussi suivi le décollage avec attention. Pour eux, le pilote de ligne devenu astronaute est un modèle. Vendredi était un grand jour aussi pour les ingénieurs du Centre national d’études spatiales après deux ans de préparation. Thomas Pesquet doit mener une centaines d’expériences sur l’ISS.