Espace : un atelier italien a réalisé une combinaison sur mesure pour Thomas Pesquet

Pour lutter contre les effets de six mois dans l’apesanteur, Thomas Pesquet portait il y a quatre ans, lors de sa précédente mission sur la Station spatiale internationale, un équipement révolutionnaire conçu au nord de l’Italie. Cette combinaison très particulière, fabriquée en nylon, exerce une pression sur le corps des astronautes et stimule les muscles inactifs. Le vêtement a été réalisé en partenariat avec l’Agence spatiale européenne. Restituer la gravité terrestre "Dans l’espace, il n’y a pas de gravité. La colonne vertébrale peut s’allonger jusqu’à sept centimètres, ce qui crée des problèmes et des douleurs dans la partie basse du dos, c’est très mauvais pour le corps", explique Massimiliano Mirabella, directeur développement de l’entreprise italienne. La combinaison restitue la pression atmosphérique terrestre. Cette matière se devait d’être rigide et flexible tout en résistant au feu, en restant légère et confortable. Les scientifiques ont dessiné une cartographie des organes à protéger. Les mesures de Thomas Pesquet ont été prises dans l’atelier pour ajuster au mieux sa tenue. Un prototype de combinaison pour aller sur Mars est également en cours d’élaboration.