Espace : Ariane va commencer à produire des lanceurs réutilisables

·1 min de lecture

La France aurait-elle perdu la bataille spatiale face au géant américain SpaceX ? La France veut rattraper son retard dans le domaine. Le secteur va bénéficier du plan de relance et c'est pour ça que Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, se rend ce lundi matin sur le site d'Ariane en Normandie. Une visite cruciale.

>> LIRE AUSSI - Covid-19 : «Le variant Omicron n'aura pas d'impact sur la croissance», assure Bruno Le Maire

"On a raté un virage technologique"

Cette visite est d'autant plus stratégique que SpaceX multiplie les réussites depuis plusieurs mois. La société d'Elon Musk a misé dès le début sur des technologies renouvelables, ce qui a assuré son succès. Ses coûts de lancement sont aujourd'hui bien moins élevés que ceux d'Ariane. 

"On a raté un virage technologique. Il faut corriger très vite cette erreur", admet-on du côté de Bercy. Il faut aller vite, car la demande pour lancer de mini satellites, pour créer ce que l'on appelle des constellations, n'a jamais été aussi importante. 

Rester dans la course mondiale

Lors de sa visite, Bruno Le Maire va confirmer que la France va se doter d'ici 2026 de mini lanceurs réutilisables. Ce sera une première étape au moment où de plus en plus de pays s'intéressent au spatial. Ce virage stratégique devrait permettre à la France de rester dans la course mondiale. "Le calendrier est ambitieux, mais on est prêt à accélérer pour relever ce défi, glisse-t-on chez Ariane.

...
Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles