Escroquerie au "faux Le Drian" : sept et onze ans de prison pour les deux principaux prévenus

franceinfo avec AFP

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné, mercredi 11 mars, à sept et onze ans d'emprisonnement deux hommes, considérés comme les cerveaux d'une escroquerie qui a consisté à se faire passer pour le ministre Jean-Yves Le Drian auprès de riches personnalités.

Gilbert Chikli, 54 ans, a été condamné le plus lourdement, avec une peine de dix ans à laquelle s'ajoute une peine complémentaire d'un an pour "prise du nom d'un tiers". Il a aussi été condamné à deux millions d'euros d'amende. "C'est un scandale !" a-t-il réagi dans le box. A ses côtés, Anthony Lasarevitsch, 35 ans, qui s'est vu infliger une amende d'un million d'euros en plus de la prison, est resté silencieux.

Le tribunal a considéré que ces deux hommes, qui clament vigoureusement leur innocence, étaient bien les escrocs qui avaient empoché 55 millions d'euros en endossant l'habit du ministre entre 2015 et 2017. Un mois après le procès, le tribunal a rendu sa décision en restant en deçà des réquisitions de la procureure, qui avait demandé dix et quatorze ans de prison pour ce "duo", selon elle indissociable dans l'arnaque.

Roi du Maroc, patron de Total, archevêque de Paris…

L'arnaque consistait à appeler des chefs d'Etat, grands patrons ou présidents d'ONG en se présentant comme Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi