"Escroc on te fera payer": près de Nantes, le domicile de François de Rugy tagué

Dans un courriel envoyé à Presse Océan, des militants du Parti communiste maoïste ont revendiqué l'acte. Le tag, écrit en lettres capitales rouges, est accompagné d'une faucille et d'un marteau.

Le purgatoire de François de Rugy ne semble pas près de s'achever. Comme le rapporte Presse Océan ce jeudi, la façade du domicile loué par l'ex-ministre, près de Nantes, a été la cible de tags inscrits en rouge. "De Rugy escroc on te fera payer!!", peut-on lire. 

Le domicile se situe à Orvault, dans le quartier du Petit-Chantilly. Le tag a été découvert par les voisins de l'écologiste. Revendiqué auprès de Presse Océan par le Parti communiste maoïste, il est accompagné des initiales PCM et d'une faucille et d'un marteau. 

Dans le courriel envoyé à la rédaction du quotidien régional, des militants du PCM font référence au train de vie supposément luxueux de François de Rugy, dévoilépar Mediapart la semaine dernière. Des révélations en cascade ont suivi, poussant le député de Loire-Atlantique à la démission. 

"Les parasites comme De Rugy qui se goinfrent de homard, vivent dans le luxe et profitent de logements sociaux grâce à l’argent volé aux travailleurs doivent être dénoncés et combattus!", peut-on lire dans le mail.

"Vindicte personnelle"

François de Rugy a réagi en début de soirée, dénonçant "une vindicte personnelle" dont sont victimes "tous les habitants d'un immeuble".

Lire la suite sur BFMTV.com

Cette vidéo peut également vous intéresser :