Escale au Cap

·2 min de lecture
Escale au Cap
Photo Sophie Squillace

De passage à Cape Town, voilà dix petits moments et grands plaisirs à vivre passionnément, à la folie ou avec modération. À vous de voir.

Partir en randonnée

Du haut de ses 1 080 mètres d’altitude, Table Mountain est là, imposante, omniprésente, à portée de main. Lorsque la “montagne de la Table” est drapée de nuages, on dit que la nappe est mise. Là-haut, et tout au long de la balade, les efforts sont hautement récompensés. Possibilité de rejoindre le sommet ou de redescendre en téléphérique. Lion’s Head, un autre rocher dominant la ville, est accessible après une marche plus courte, qui offre probablement le plus beau coucher du soleil sur l’Atlantique.

Le vin sud-africain

Même si on les appelle les vins du Nouveau Monde, l’histoire des vignobles sud-africains remonte au XVIIe siècle, lorsque les Huguenots fuirent leur pays après la révocation de l’Edit de Nantes et trouvèrent refuge dans cette enclave méridionale. À quelques kilomètres du Cap, on peut visiter de beaux vignobles à Constancia, Stellenbosch ou Franschoek.

Aller à la plage sans se baigner

Certains l’aiment froide. Dans ce cas, ils oseront peut-être le plongeon dans l’Atlantique à Camps Bay ou Clifton, dans l’eau turquoise (mais glaciale) bordée de sable blanc. D’autres s’envoleront en kitesurf depuis la plage de Table View, avec en toile de fond un panorama digne d’un mirage.

La cuisine de Bo Kaap

Adossé à la montagne de Signal Hill, Bo Kaap est un quartier à part où les habitants sont des descendants de migrants et d’esclaves venus d’Asie (Malaisie, Indonésie, Inde). Avec ses maisons basses aux façades multicolores, Bo Kaap (“ au-dessus du Cap”) a été classé au patrimoine mondial de l’Unesco pour son héritage historique, riche et singulier. C’est un univers culturel différent, où vivent des communautés qui prient d’autres dieux et mangent une cuisine délicieuse, non sans rappeler l’influence indienne.

Se faire inviter à un braai

Au Cap et ailleurs dans le pays, les Sud-Africains ont une tradition bien ancrée plutôt réjouissante : le braai (barbecue en afrikaans). Chaque jour férié, tout le monde joue au maître rôtisseur à coup de Boerewors (des saucisses traditionnelles) dans une ambiance très conviviale.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles