Escalade verbale entre Ryad et Téhéran

L'Iran ne laissera intacte aucune partie de l'Arabie saoudite, à l'exception des lieux saints de l'islam, si Ryad "fait une idiotie", a déclaré dimanche le ministre iranien de la Défense, Hossein Dehghan (photo), en réponse à des propos tenus cette semaine par le vice-prince héritier saoudien Mohamed ben Salman. /Photo d'archives/REUTERS/Sergei Karpukhin (Reuters)

DUBAI (Reuters) - L'Iran ne laissera intacte aucune partie de l'Arabie saoudite, à l'exception des lieux saints de l'islam, si Ryad "fait une idiotie", a déclaré dimanche le ministre iranien de la Défense en réponse à des propos tenus cette semaine par le vice-prince héritier saoudien Mohamed ben Salman. "Si les Saoudiens font une idiotie, nous ne laisserons aucune région intacte à l'exception de La Mecque et Médine", a déclaré Hossein Dehghan, cité par l'agence de presse officieuse Tasnim. Mardi, le vice-prince héritier et ministre de la Défense saoudien Mohamed ben Salman a déclaré que toute lutte d'influence entre le royaume sunnite et la république chiite devait avoir lieu "en Iran, pas en Arabie saoudite". (Rédaction de Dubaï; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)