Éruption aux Canaries : faut-il s’inquiéter du nuage de soufre qui arrive sur la France ?

·4 min de lecture
Selon le ministère de l'Écologie, le dioxyde de soufre est susceptible de "favoriser les pluies acides" et peut provoquer "une irritation des muqueuses, de la peau et des voies respiratoires".

Lors de son éruption, le volcan Cumbre Vieja, sur l'île de La Palma aux Canaries, a produit d'importantes émanations de dioxyde de soufre dont les nuages se dirigent vers la France. Doit-on s'inquiéter ?

Le nuage de cendres et de soufre dégagé par le volcan des Canaries menace-t-il la santé des Français ? Le 19 septembre, le volcan Cumbre Vieja situé sur l'île de La Palma est entré en éruption et provoque depuis d'impressionnantes coulées de laves et dégage un épais nuage de fumée. 

En plus de détruire plusieurs centaines d'habitations et de forcer des milliers de personnes à fuir les lieux à cause de la lave, le volcan recrache entre 6 000 et 11 500 tonnes de dioxyde de soufre dans l'atmosphère chaque jour, a annoncé l’Institut volcanologique des Canaries (Involcan). Les gaz dégagés par le volcan sont déjà remontés de La Palma jusqu'au Maghreb, en Espagne et maintenant en France.

Selon les observations, le nuage était déjà présent en très faible concentration dans le sud de la France ce jeudi 23 septembre et l'est encore un peu plus depuis ce vendredi 24 septembredevrait l'être au moins tout le week-end.

Le dioxyde de soufre peut provoquer "une irritation des muqueuses"

Sur son site, le ministère de l'Écologie avertit que le dioxyde de soufre est susceptible de "favoriser les pluies acides et de dégrader la pierre" et qu'il peut provoquer "une irritation des muqueuses, de la peau et des voies respiratoires - toux, gêne respiratoire, troubles asthmatiques". C'est pour cette raison que le gouvernement régional des Canaries conseille aux habitants de se couvrir le nez et la bouche lorsqu'ils sortent de chez eux et demande aux curieux de ne pas se rendre sur place, indique Franceinfo.

Mais qu'en est-il pour les habitants du sud de la France ? Si le nuage est bien arrivé au dessus du territoire, Cathy Clerbaux, directrice de recherche au CNRS contactée par Yahoo Actualités ne voit aucun danger : "Je pense qu'il n'y a aucun danger, qu'on ne sentira rien et qu'on ne verra rien. Pour l'instant, les images satellites montrent que le panache des cendres consécutif à la première éruption arrive près de la Chine." 

Un nuage trop haut dans l'atmosphère

Selon Mark Parrington, scientifique au service de surveillance de l’atmosphère de Copernicus interrogé par Ouest-France, il est peu probable que les pluies prévues ce week-end dans le sud de la France contaminent au dioxyde de soufre les sols du territoire. Le dioxyde de soufre est dans une couche située "à peu près à 5 000 mètres d’altitude et devrait y rester."

Le nuage se situe à une altitude trop haute et ne devrait donc pas entrer en contact avec les nuages de pluies. Les pluies ne seront que très peu acides et n'auront pas "réellement d'impact sur la nature ou la santé"​, précise Mark Parrington. Les pluies acides "ont plus de risque de se produire à proximité du Volcan, près de La Palma" ajoute-t-il. 

Pas d'impact sur le climat

Concernant l'impact de cette éruption sur le climat, les scientifiques tiennent également à rassurer. Par le passé, des éruptions ont provoqué des baisses durables de températures comme lors de l'éruption du volcan Pinatoubo aux Philippines en 1991. Les températures avaient alors baissé de 0,5°C à 1°C sur une bonne partie de la région pendant plusieurs mois, rappelle France Info

Citée par la radio publique, Cathy Clerbaux, affirme que la situation ne peut pas se reproduire avec cette éruption sur l'île de La Palma. Le panache de cendres qui s’échappe du volcan aux Canaries n'est pas projeté suffisamment haut dans l'atmosphère pour parvenir à modifier le climat, d'autant plus que généralement, ce phénomène concerne les volcans se situant près de l'équateur.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles