Cette erreur courante lors de l'achat de votre déjeuner pourrait avoir des conséquences majeures

Certains aliments, achetés à la pause déjeuner entre midi et deux, sont considérés comme “sains” pour la santé. Mais la plupart sont ultra-transformés et peuvent augmenter le risque d'hypertension artérielle, de maladies cardiaques, de crises cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux.

Woman eating a breakfast sandwich and drinking coffee while working with a laptop (humonia via Getty Images)

Qu’elles soient longues ou courtes, les pauses déjeuner sont pour tous l’occasion de souffler un peu entre les horaires de travail. Et si certains prennent le temps de se faire à manger, d’autres en revanche préfèrent le “take away”. Pizza, quiche, salade : il y en a pour tous les goûts mais attention, car tous ces produits “à emporter” ne se valent pas. Beaucoup d’aliments sont considérés à tort comme des aliments sains comme les sandwichs, les wraps, les soupes ou encore les yaourts faibles en matières grasses achetés en magasin.

“Il se pourrait que les aliments que vous pensez être sains contribuent en réalité au développement de votre hypertension artérielle”, a expliqué Anushriya Pant, l’un des chercheurs en charge d’une étude sur le sujet, dont les propos ont été relayés par le Mirror. Comme l’a révélé son équipe, la consommation d'aliments ultra-transformés tels que les céréales, les boissons gazeuses et la restauration rapide, augmenterait considérablement le risque d'hypertension artérielle, de maladies cardiaques, crises cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "30% des personnes souffrant d'hypertension l'ignorent. C'est dramatique"

La teneur en sel, trop élevée

"Les aliments ultra-transformés ont tendance à être moins riches en fibres, riches en sel et en sucres et tous ces facteurs sont connus pour être anti-cardioprotecteurs. De nombreux aliments sont annoncés comme sains parce qu’ils sont faibles en calories mais lorsque l’on regarde la teneur en sel, elle est trop élevée. Et nous savons qu’une teneur élevée en sel équivaut à de l’hypertension”, a-t-elle ajouté.

En parallèle, une autre étude, menée par des chercheurs de la quatrième université médicale militaire de Chine, a révélé que ceux qui mangeaient le plus d'aliments transformés étaient près de 25% plus susceptibles d'avoir une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral ou une angine de poitrine. De plus, ils ont également découvert qu’une augmentation de la consommation d’aliments transformés de seulement 10% entraînait une augmentation significative du risque de maladie cardiaque.

"Étant donné que les aliments transformés représentent 55% de notre alimentation, cela devrait être un signal d’alarme”, a déclaré de son côté Henry Dimbleby, écrivain culinaire. Pour rappel, des recherches antérieures ont établi un lien entre les aliments ultra-transformés et l'obésité, le diabète de type 2 et le cancer.

VIDÉO - Les enfants préfèrent la nourriture naturelle aux aliments transformés