Errance thérapeutique : c’est quoi ? Qui sont les malades concernés ?

SOMMAIRE :

  • L'errance thérapeutique : qu'est-ce que c'est ?

  • Errance thérapeutique : quelle différence avec l'errance diagnostique ?

  • Quels malades sont concernés par l'errance thérapeutique ?

  • Quelles sont les causes de l'errance thérapeutique ?

  • Quelles sont les conséquences de l'errance thérapeutique ?

  • Quelles solutions pour sortir de l'errance thérapeutique ?

L'errance thérapeutique : qu'est-ce que c'est ?

En France, 23 millions de patients souffrent de maladies chroniques selon l’Assurance maladie. Et parmi eux, certains sont confrontés à l’errance thérapeutique. Elle désigne la période pendant laquelle un patient va errer de traitement en traitement, ainsi que de médecin en médecin jusqu’à enfin identifier le traitement qui permettra de vivre sa vie de la façon la plus normale possible avec la maladie. Cette période peut s’étendre sur des mois, voire des années.

Errance thérapeutique : quelle différence avec l'errance diagnostique ?

L'errance diagnostique, c'est la période entre l'apparition des premiers symptômes d'une maladie et la pose d'un diagnostic. Elle peut être interminable, notamment pour les trois millions de Français touchés par l'une des quelque 6 000 à 8 000 maladies rares. Aujourd'hui, seule une personne atteinte d'une maladie rare sur deux dispose d'un diagnostic précis, qui met en moyenne 5 ans à être posé pour plus d'un quart des personnes.

Sa cousine, l'errance thérapeutique, commence, quant à elle, une fois que la (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Les lampes à UV pour sécher le vernis seraient responsable de cancers, selon une étude
Vaccin grippe 2023 : la campagne de vaccination est prolongée jusqu'au 28 février
CHIFFRES COVID FRANCE. Ce vendredi 20 janvier 2023 : courbes, décès, les infos du jour en direct
Est-il dangereux d'arracher les peaux autour des ongles ?
Gastro-entérite 2023 : durée, contagion, quel traitement ?