Erosion de la biodiversité : vers une épidémie de pandémies

© Luis ROBAYO / AFP

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, un documentaire pédagogique  démontre comment la disparition des espèces et la dégradation des écosystèmes favorise l’émergence des maladies infectieuses, potentiellement dangereuses pour l’homme, telles que le Covid-19 .

Le film sort ce dimanche sur le petit écran (20h45 sur Ushuaïa TV puis lundi soir sur FranceTV La1ère), et dans nombre de cinémas indépendants listés sur le site. Il est mené par l’actrice Juliette Binoche qui y rencontre des virologues, parasitologues, écologues à travers le monde, lui expliquant que nous entrons dans une ère "d’épidémies de pandémies".

"Plus on déforeste, plus on perd de la biodiversité"

Le rythme actuel de disparition des espèces est 100 à 1000 fois supérieur au taux naturel d’extinction. Et c’est catastrophique pour la santé humaine. Les scientifiques sont formels : nous aurons beaucoup de pandémies dans les années à venir car les espèces ne sont plus là pour nous protéger contre les virus. Dernière preuve en date : la variole du singe, qui a déjà contaminé des dizaines de personnes au Royaume-Uni. Un documentaire édifiant sort ce soir sur le petit écran pour expliquer ce bouleversement écologique et sanitaire, intitulé La Fabrique des Pandémies (réalisé par Marie-Monique Robin).

Dans ce documentaire tourné en plein Covid, des virologues et écologues du monde entier sont interrogés par Juliette Binoche. Ils étudient dans des zones tropicales, déforestées et modifiées par l’homme c...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles