Erica, le robot japonais humanoïde décroche le rôle principal dans un film

Kahn, Samuel
Erica a l’apparence d’une jeune femme et peut répondre à des questions. / Hiroshi Ishiguro Laboratories

Dotée d’intelligence artificielle, Erica est capable d’exprimer des dizaines d’émotions sur son visage en silicone. Comme n’importe quelle actrice, elle a dû répéter son rôle.

L’industrie du cinéma s’intéresse depuis longtemps à la représentation des robots. Cette fois, elle a décidé d’embaucher un pour jouer la comédie. Au casting du film de science-fiction b, le premier rôle sera occupé par un androïde ultraréaliste doté d’intelligence artificielle, annonce le Hollywood Reporter.

Ce film d’un budget de 70 millions de dollars raconte la fuite d’un être cybernétique créé par un scientifique. Une histoire proche d’Ex Machina , un long-métrage sorti en 2015 dont la protagoniste synthétique est incarnée par l’actrice suédoise Alicia Vikander. Mais les auteurs de b se distinguent en donnant le rôle du robot à une véritable machine.

Sessions d’entraînement

Cette dernière est baptisée Erica, et a été fabriquée à l’université d’Osaka par le roboticien Hiroshi Ishiguro. Elle a l’apparence d’une jeune femme, dont le visage en silicone animé par des dizaines de moteurs pneumatiques peut exprimer diverses émotions. Elle peut réciter des textes, mais aussi répondre aux questions de multiples interlocuteurs.

«Nous lui avons donné une apparence neutre pour qu’il soit facile d’interagir avec elle», explique son fabricant sur son site internet. On peut y apercevoir d’autres robots, tous conçus pour faciliter les relations entre les Hommes et la machine.

Comme n’importe quelle actrice, Erica a dû répéter pour endosser son rôle. «Nous avons développé ses mouvements et ses émotions en discutant avec elle lors de sessions d’entraînement», a expliqué le producteur de b Sam Khoze au Hollywood Reporter. Les scènes dans lesquelles elle apparaît ont été réalisées au Japon en 2019, et le reste du long-métrage sera filmé en 2021, pour une date de sortie qui reste à préciser.

Présentatrice de JT

Ce film ne sera pas le premier passage d’Erica devant une caméra. C’est comme présentatrice qu’elle (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Face au Covid-19, les robots sur tous les fronts 
Microsoft licencie des journalistes pour les remplacer par des robots 
«L’intelligence artificielle va-t-elle tuer le libre arbitre?» 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro