Eric Zemmour : Sarah Knafo "pas ravie" qu'il officialise leur couple en plein direct

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
![CDATA[Denis Guignebourg]]
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Fini de nier, Eric Zemmour a décidé d'assumer. Invité de l'émission Face à BFM ce mercredi 12 janvier, le candidat à l'élection présidentielle 2022 a choisi d'officialiser sa relation avec Sarah Knafo. Lorsque Bruce Toussaint lui a demandé qui était Sarah Knafo, il l'a décrit comme sa "collaboratrice", puis comme sa "compagne" sans en dire davantage. "Il n'y a pas de première dame dans les institutions de la Ve République, donc les gens n'ont pas à savoir. Ma vie privée, c'est ma vie privée. Je règle au fur et à mesure les problèmes que me pose ma vie privée, je n'ai pas à m'expliquer", a-t-il simplement ajouté. Si cette officialisation a étonné le journaliste, Sarah Knafo aurait aussi été stupéfaite à en croire Philippe Corbé, le chef du service politique de BFMTV, qui s'est confié dans le podcast Le service politique.

"À sa réaction, on a compris que ce n'était pas quelque chose qu'ils avaient décidé à l'avance et que tout ça n'était pas un moment téléphoné, qu'elle était surprise", a confié le journaliste, expliquant que lors de l'officialisation d'Eric Zemmour, Sarah Knafo n'était "pas forcément ravie". La raison ? "Elle était agacée à l'idée que ça soit ça qu'on retienne de l'émission", a assuré Philippe Corbé. A la fin de l'interview, le candidat était, lui, plutôt content d'avoir officialisé leur relation. "En sortant, il ne regrettait pas d'avoir évoqué ce sujet là", selon le chef de service de BFMTV appuyé par (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Carla Bruni livre son point de vue d'ex-première dame à trois mois de la présidentielle
Covid-19 : cette décision inattendue qui ne va pas plaire au gouvernement
Choquant ! Le traitement infâme des malades du Covid en Chine révélé dans des vidéos filmées en catimini
Christian Estrosi : cette mesure choc contre les non-vaccinés qu'il réclame et qui va faire grincer des dents
“Crétin, bon à rien”... Jean-Luc Mélenchon se paye Jean-Michel Blanquer

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles