Eric Zemmour : cette proposition osée du candidat qui va faire parler

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une idée qui divise. Eric Zemmour est au centre de l'attention depuis plusieurs semaines. A quelques mois des élections présidentielles de 2022, le polémiste n'a pas encore officialisé sa candidature mais il enchaîne les interviews et les déplacements. Invité sur le plateau du Grand Jury ce dimanche 25 octobre, il a profité de son passage pour mentionner une proposition qu'il souhaiterait mettre en place s'il est élu. "Je propose de supprimer le permis à points", a-t-il lancé. Selon lui, celui-ci ne "sert tout simplement à rien", a-t-il poursuivi. Par la suite, il a ajouté que les "accidents ont été évités non pas grâce au permis à points mais grâce à l'amélioration des voitures et de la ceinture de sécurité". Bien décidé à défendre son idée, Eric Zemmour affirme : "Le permis à points est un racket organisé par l'Etat. Un stage pour en récupérer coûte entre 250 et 300 euros et c'est une mesure infantilisante. Ça rapporte 75 000 d'euros à l'État". De plus, il précise qu'il y a "des pays comme la Suisse, la Suède, la Finlande qui n'ont pas de permis à points et ils ont moins d'accidents que nous, moins de morts sur la route", a-t-il conclu.

Des propositions qui font polémique. Alors qu'il n'est pas officiellement candidat, Eric Zemmour profite de ses apparitions télévisées pour évoquer des mesures qu'il compte mettre en place s'il est élu. Lors de son passage dans On est en direct sur France 2 le samedi 11 septembre dernier, il avait (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Eric Zemmour candidat en 2022 ? Ce cliché immersif d'un journaliste qui laisse peu de place au doute
Marine Le Pen et Valérie Pécresse : ces scènes intimes improbables révélées avant l'heure
“Il y a toujours des fantasmes” : la mise au point de Brigitte Macron sur son influence à l'Elysée
“En cas de second tour Zemmour-Mélenchon, je voterai pour…” : le contenu étonnant du texto d'Eric Naulleau
“Non, il est décédé” : François Hollande corrige en direct la grosse bourde d'une journaliste de RTL

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles