Eric Zemmour hors de contrôle ? Un grand palace parisien le sanctionne durement

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Denis Guignebourg
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Nouvelle déroute pour Eric Zemmour. Le candidat de Reconquête ! vient à peine d'essuyer deux revers dans les urnes, aux élections présidentielles puis aux élections législatives, qu'il se voit à présent exclu de la piscine d'un hôtel parisien de renom pour mauvaise conduite. Cette information révélée par Le Canard Enchaîné ce 22 juin risque encore d'assombrir le portrait du polémiste, dont le comportement est mis en cause au sein de son propre parti. Comme le précise le palmipède dans son article, l'établissement en question n'est autre que le Ritz, l'un des palaces les plus réputés de la capitale.

Fréquentant le bassin dès les premières heures de la journée depuis l'été 2020, Eric Zemmour aurait fait des vagues dans le club très prisé, dont l'abonnement s'élève entre 5500 et 7000 euros à l'année. Casier privé à 300 euros et sandwich au homard bleu à 110 euros n'auront pas suffit à calmer le tempérament de l'ex-journaliste. Ce dernier s'en serait pris verbalement à une cliente américaine qui nageait sur "la même ligne d'eau" que lui. Une altercation suivie d'un avertissement du Ritz Club, qui s'ajoute à l'agacement d'autres habitués du lieu, "exaspérés par le comportement de Zemmour et ses plaisanteries de garçon de bain", rapporte le Canard. La direction du Ritz a donc pris la décision de ne pas renouveler l'abonnement d'Eric Zemmour, qui prendra fin à la mi-juillet.

Eric Zemmour mis à la porte d'une autre piscine

Ces plaintes sont (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

"J'étais avec Brigitte avant-hier" : Marlène Schiappa évoque sa relation avec Brigitte Macron
Chrysoula Zacharopoulou : la secrétaire d'Etat visée par deux plaintes pour viol
Aurore Bergé : qui est son ex-mari Nicolas Bays ?
Pascal Praud sous le charme de Nadine Morano ? Sa remarque gênante qui l'a "déstabilisé"
Marine Le Pen relookeuse : sa consigne très spéciale sur le style vestimentaire de ses députés

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles