Eric Zemmour "finit par faire peur" : après Jean-Marie Le Pen, c'est Robert Ménard qui le lâche ! (VIDEO)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La semaine dernière, Eric Zemmour estimait qu'il y avait "de grands joueurs et de petits joueurs" dans les instituts de sondages, balayant de la main celui d'Elabe qui le disqualifiait du second tour de la présidentielle de 2022. Tandis que Harris confirme désormais son recul, lui donnant 17 à 18% des voix au premier tour, contre 19% auparavant, Robert Ménard a commenté ce 18 novembre cette tendance.

Invité de Jean-Jacques Bourdin, le maire de Béziers, qui soutien Marine Le Pen et Eric Zemmour, a estimé que ce dernier avait fait une faute politique grave en se rendant au Bataclan le 13 novembre dernier, pour s'en prendre à François Hollande devant les caméras de télévision.

À lire également

Jean-Marie Le Pen lâche Eric Zemmour : il a "brûlé ses cartes" en une séquence télé

"On ne peut pas parler de l'immigration, que de l'immigration, toujours de l'immigr... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles