Eric Zemmour : cette expression très vulgaire qu'il prête à Léa Salamé au lendemain de Charlie Hebdo

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Propos rapportés. Ce 14 octobre, l'invité de Pascal Praud est celui qu'on voit partout et tout le temps depuis quelques semaines puisqu'il s'agit d'Eric Zemmour. Officiellement, c'est pour parler de son livre, La France n'a pas dit son dernier mot, qu'il est là. Et c'est donc à ce sujet que Pascal Praud l'interroge rapidement, et notamment sur un échange qu'Eric Zemmour aurait eu avec la journaliste Léa Salamé au lendemain des attentats contre Charlie Hebdo. Pascal Praud remet l'événement dans son contexte en lisant l'extrait en question qui explique qu'Eric Zemmour avait alors croisé Léa Salamé dans l'escalier de Radio France et qu'elle lui aurait lancé : "Charlie te donne raison sur tout, ça me troue le cul quand même".

Une expression des plus vulgaires que Pascal Praud a du mal à voir Léa Salamé prononcer, d'où son initiative en préparant son émission. Il a décidé d'appeler la journaliste afin de mettre les choses au clair. "J'ai appelé Léa Salamé. Elle ne dit pas ça du tout". En citant la journaliste, Pascal Praud ajoute : "Elle dit "Voilà Eric, c'est toujours pareil, on s'était croisé effectivement dans Radio France". Et elle me dit ce qu'elle vous a dit "T'avais raison ? C'est vraiment le début de la guerre civile ? C'est toi qui a raison Eric ?", voilà ce qu'elle vous dit, mais sur un mode interrogatif".

Eric Zemmour : "Léa Salamé a la mémoire qui flanche"

D'après les propos qu'elle a tenus à Pascal Praud, Léa Salamé n'a donc pas affirmé (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Carnet rose ! Ophélie Meunier a accouché de son deuxième enfant, dont elle dévoile le sexe et le prénom
Owen Wilson père fantôme : sa fille Lyla, trois ans, ne l'a jamais rencontré
Yves Montand : les confidences difficiles de son fils Valentin, enfant inattendu
Victoria Beckham : ses confidences sur les fiançailles de Brooklyn, son fils aîné
Jean-Paul Belmondo : son fils Paul raconte ses derniers instants, "il avait un peu mis en scène son départ"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles