Eric Woerth sur l'union à gauche : «Idéologiquement, il n'y a aucune cohérence»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pour Eric Woerth, l'union de la gauche représente une "trahison" . Invité de la matinale d'Europe 1 ce lundi, le député de l'Oise et nouvelle recrue de La République en Marche ! a pointé du doigt une "incohérence". "J'ai du mal à suivre ces désaccords de partis, ces désaccords de politicaillerie", a-t-il déclaré, sans équivoque.

>> Retrouvez l'entretien tous les matins à 8h13 sur Europe 1 ainsi qu'en replay et en podcast ici

 

"C'est une trahison à l'idéologie qui est ou aux idées qui sont celles du Parti socialiste tel qu'on peut le connaître aujourd'hui ?", s'est-il interrogé. "Vous ne pouvez pas être socialiste et anti-européen. Ça ne marche pas."

"Idéologiquement, il n'y a aucune cohérence"

Au sujet de cette alliance, Eric Woerth déclare : "Elle voudrait préfigurer, selon le parti hégémonique de gauche qui s'appelle Les Insoumis, l'idée que Monsieur Mélenchon pourrait gagner l'élection législative et avoir le groupe le plus important à l'Assemblée nationale. C'est ça le but. Idéologiquement, il a aucune cohérence. D'ailleurs, les socialistes ont bien du mal à y rentrer parce que quand on leur demande de dénoncer des traités qu'ils ont eux mêmes contribué à signer, ça devient un peu compliqué."


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles