Eric Raoult, ancien ministre de Jacques Chirac, est mort à 65 ans

·1 min de lecture

La droite française est en deuil. Ministre lors du premier mandat de Jacques Chirac, Eric Raoult est mort vendredi à l'âge de 65 ans. Un décès annoncé par l'eurodéputé RN Thierry Mariani, passé par les Républicains, et que son épouse a confirmé à l'AFP.

"Eric Raoult vient de nous quitter. Eric fut un député courageux dans une Seine-Saint-Denis à l’époque contrôlée par le Parti Communiste ; je perds un ami avec qui nous avions lancé la Droite populaire. Et puis surtout, c’était un homme profondément généreux et bon....rare en politique", a tweeté Thierry Mariani.

Nommé ministre l’Intégration et de la lutte contre l’exclusion en novembre 1995, au sein du gouvernement d'Alain Juppé, puis ministre délégué à la Ville et à l’Intégration, Eric Raoult avait aussi été maire du Raincy (Seine-Saint-Denis) entre 1995 et 2014. Fidèle de Jacques Chirac puis de Nicolas Sarkozy, il a aussi été député de Seine-Saint-Denis entre 1986 et 1997, puis de 2002 à 2012.

Côté vie privée, Eric Raoult été marié deux fois, à deux de ses assistantes parlementaires. D'abord à Béatrice Abollivier en 1990, puis à Corinne Sapet en 2002, sous les yeux d'invités comme Cécilia Sarkozy ou Jean-Louis Debré. Corinne Sapet l'accusera de violences conjugales, mais l'ex-député UMP est relaxé en 2013. Habitué des sorties polémiques, il avait suscité la controverse quelques mois plus tôt en proposant le nom de son ami Nicolas Sarkozy pour le Prix Nobel de la paix.

Lire la suite sur le site de GALA

Brune Poirson, ex-ministre d’Emmanuel Macron, retrouve Nicolas Sarkozy
"Ça effraie beaucoup Brigitte", Emmanuel Macron un trompe-la-mort ?
François Mitterrand : ce cadeau pour Anne Pingeot qu'il a finalement offert à "sa famille officielle"
Prince Philip : découvrez son salaire au sein de la famille royale
Emmanuel Macron : pourquoi il ne boucle jamais sa ceinture de sécurité