Eric Mertz : "On est ravi de pouvoir rouvrir mais on se pose la question, pourquoi pas le 27 ?"