Eric Dupond-Moretti “humilié au fer rouge” par le couturier français Emanuel Ungaro

·1 min de lecture

Avocat pénaliste reconnu hier, ministre de la Justice aujourd'hui, Éric Dupond-Moretti a su s'imposer pour devenir l'un des acteurs incontournables de la vie politique française. Pourtant rien ne le prédestinait à arriver là où il se trouve désormais. Issu d'une famille modeste italienne, il a grandi dans le nord de la France, élevé par sa mère seule puisqu'il perd son père très jeune.

Une mère dont il a toujours été très admiratif, et dont il n'a pas hésité à prendre plus tard son nom de jeune fille, Moretti, pour lui rendre hommage. "Avant de me taire, un dernier mot : je pense bien sûr aux miens, à ceux que j'aime et qui me sont proches. Je pense en particulier à ma mère, qui a quitté son pays d'origine pour fuir la misère et pour arriver ici dans ce grand pays", avait-t-il déclaré en juillet 2020.

Éric Dupond-Moretti et le "désir de revanche sociale"

Mais Éric Dupond-Moretti a également dû faire ses preuves pour réussir et surmonter parfois quelques humiliations. Dans le livre Reste à ta place de Sébastien Le Fol, le ministre a évoqué l'une d'entre elles, lors de son premier séjour à Paris en tant que jeune avocat. "Je vois bien que l'on me prend pour un hobereau avec de la paille qui sort des poches. Je m'en moque, dit-il. J'arrive avec la rage de Rastignac et je vais chez Ungaro, avenue Montaigne. Je dois avoir l'air tellement plouc, tellement pas dans mon élément, j'achète une veste en tweed, je l'ai toujours d'ailleurs, et quand (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

EXCLU. Rachida Dati escroquée par un faussaire
Nicolas Hulot : qui est sa femme Florence Lasserre ?
“Je sais que j'ai un physique très ingrat”... Accusé de viol, Nicolas Hulot prononce une phrase qui ne passe pas
Surprise ! Kim Jong-un réapparaît après un mois d'absence
“Ça turbule, ça phosphore” : Olivier Véran lâche une drôle de phrase en privé dans un contexte tendu

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles