Eric Clapton, opposé aux mesures anti-Covid, sort une chanson intitulée "Il faut que ça s'arrête"

·2 min de lecture
Eric Clapton en 2013 sur la scène du Madison Square Garden à New York. - Larry Busacca - Getty Images North America - AFP
Eric Clapton en 2013 sur la scène du Madison Square Garden à New York. - Larry Busacca - Getty Images North America - AFP

Eric Clapton poursuit sa bataille contre les mesures anti-Covid. This Has Gotta Stop, son dernier single dévoilé vendredi, sonne comme un manifeste contre les restrictions mises en place pour endiguer la pandémie. L'artiste britannique a déjà fait part de ses convictions concernant la crise sanitaire.

"Il faut que ça s'arrête, c'en est assez, je ne peux plus supporter ces conneries", chante le guitariste de 76 ans dans le refrain, avant de poursuivre: "Nous avons été assez loin comme ça, si vous voulez vous emparer de mon âme, vous allez devoir enfoncer cette porte."https://www.youtube.com/embed/dNt4NIQ7FTA?rel=0

Le morceau est accompagné d'un clip animé qui clarifie encore le message: on y voit des écrans de télévision présentant une spirale hypnotisante, des décideurs réunis autour d'une table, des manifestants brandissant des pancartes "liberté" ou encore des personnages attachés à des ficelles, comme des pantins manipulés. Eric Clapton semble aussi dénoncer le réchauffement climatique à travers certaines images: notamment un globe terrestre qui prend feu ou des habitations immergées par des inondations.

Sensibilité affichée

This Has Gotta Stop fait suite aux nombreuses prises de parole controversées d'Eric Clapton. En novembre 2020, il a sorti le single Stand and Deliver en duo avec Van Morrison, une chanson anti-confinement. Selon Rolling Stone, il a fait part deux mois plus tard de sa "réaction sévère" au vaccin AstraZeneca dont il aurait mis dix jours à se remettre. Enfin, en juillet, il a annoncé qu'il ne se produirait pas dans les salles où le vaccin est obligatoire, affichant son refus de jouer "face à un public discriminé".

Les chiffres des contaminations au Covid-19 ont explosé au début de l'été au Royaume-Uni à cause du variant Delta. Face à cette mutation, les chercheurs encouragent à la vaccination.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles