Eric Clapton ne se produira pas dans des salles où le vaccin est obligatoire

·1 min de lecture
Eric Clapton en 2013 sur la scène du Madison Square Garden à New York. - Larry Busacca - Getty Images North America - AFP
Eric Clapton en 2013 sur la scène du Madison Square Garden à New York. - Larry Busacca - Getty Images North America - AFP

Le chanteur britannique Eric Clapton annonce son refus de jouer dans des salles qui demandent à leurs spectateurs de fournir une preuve de vaccination contre le Covid-19. Des propos qui interviennent quelques jours après que Boris Johnson a déclaré que le gouvernement britannique "prévoit de faire de la vaccination complète la condition d'entrée dans les (...) lieux où de grandes foules se rassemblent."

"Je souhaite dire que je ne me produirai sur aucune scène faisant face à une audience discriminée", déclare Eric Clapton dans un court communiqué. "À moins qu'un protocole permette à chacun d'entrer, je me réserve le droit d'annuler le concert", déclare-t-il, comme le relaie Reuters.

Défiance face au traitement

Le chanteur de 76 ans a publié ce message sur le compte Telegram de l'architecte et producteur italien Robin Monotti, sceptique face à la crise sanitaire, comme le rapporte le Guardian. Eric Clapton a lui-même exprimé ses réticences concernant le protocole anti-Covid par le passé: en novembre 2020, il a sorti le single Stand and Deliver en duo avec Van Morrison, une chanson anti-confinement. Selon Rolling Stone, il a fait part deux mois plus tard de sa "réaction sévère" au vaccin AstraZeneca dont il aurait mis dix jours à se remettre.

Face à la défiance, les différents gouvernements rappellent l'importance de la vaccination. En France, l'exécutif a annoncé que le pays est entré dans une quatrième vague.

"Le variant n'attendra pas, le vaccin est la carte maîtresse pour lui couper l'herbe sous le pied", annonçait notamment Gabriel Attal au début du mois.

"Dorénavant, c'est soit la vaccination générale, soit le tsunami viral", a ajouté le porte-parole du gouvernement cette semaine dans Le Parisien.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles