Erdogan menace les opposants à l'offensive turque en Syrie

1 / 2

Erdogan menace les opposants à l'offensive turque en Syrie

Erdogan promet "d'écraser" tous ceux qui s'opposent l'offensive turque dans le nord de la Syrie, dirigée contre une milice kurde. 

Le président turc Erdogan a affirmé dimanche que ceux qui manifesteraient publiquement à l'appel de milieux prokurdes contre l'offensive menée par Ankara dans le nord de la Syrie paieraient "un prix très élevé".

"Voyez maintenant (...), le HDP (principal parti prokurde de Turquie) appelle mes frères kurdes à manifester. Jusqu'à présent, peu d'entre eux sont sortis dans la rue", a-t-il déclaré lors d'un discours à Bursa (nord-ouest).

"Je vous le dis: attention ! Si certains suivent ces appels (à manifester) et commettent l'erreur de sortir dans la rue, ils paieront un prix très élevé", a averti Recep Tayyip Erdogan, au deuxième jour d'une offensive d'Ankara contre une milice kurde dans le nord de la Syrie. "C'est une lutte nationale, et nous écraserons quiconque s'oppose à cette lutte nationale."

"Suivis à la trace"

Peu avant, le président Erdogan avait averti le HDP contre toute tentative d'organiser des rassemblements contre l'opération en Syrie.

"Laissez-moi vous dire ceci: vous êtes suivis à la trace (...) Quelle que soit la place où vous sortirez, nos forces de sécurité seront sur vous", avait-il déclaré.

Ces mises en garde surviennent alors que l'armée turque est entrée en Syrie dimanche dans le cadre d'une offensive contre les Unités de protection du peuple (YPG), une milice kurde considérée comme terroriste par Ankara.

"Terroriste"

Des responsables du HDP ont...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi