Erdogan espère "tourner une page" avec les Etats-Unis et l'UE en 2021

·1 min de lecture
ERDOGAN ESPÈRE "TOURNER UNE PAGE" AVEC LES ETATS-UNIS ET L'UE EN 2021

ANKARA (Reuters) - Recep Tayyip Erdogan a déclaré mercredi que la Turquie espérait "tourner une page" avec les Etats-Unis et l'Union européenne en 2021, en jugeant que son pays était victime d'une politique de "deux poids deux mesures" de la part des Américains comme des Européens.

Washington a sanctionné la semaine dernière la Direction des industries turques de la défense (SSB) pour punir l'acquisition par la Turquie du système antimissile russe S-400.

L'UE envisage quant à elle des sanctions contre la Turquie pour ses activités d'exploration d'hydrocarbures dans les eaux contestées de Méditerranée orientale.

"La Turquie est confrontée à un système de deux poids deux mesures, à la fois sur la Méditerranée orientale et sur les S-400. Nous souhaitons que l'UE se débarrasse de cette cécité stratégique qui l'affecte dès que possible", a déclaré Recep Tayyip Erdogan aux parlementaires de son Parti de la justice et du développement (AKP) au pouvoir.

"Je pense que (le président élu des Etats-Unis, Joe) Biden démontrera l'importance qu'il convient d'accorder aux relations entre la Turquie et les Etats-Unis", a ajouté le président turc.

Recep Tayyip Erdogan a fait part ce mois-ci au président du Conseil européen Charles Michel de son souhait que la Turquie puisse bâtir son avenir avec l'Union, espérant que les deux parties sortiraient du "cercle vicieux" actuel.

(Tuvan Gumrukcu et Ece Toksabay, version française Juliette Portala)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles