Erdogan dénonce l'irrespect de Mario Draghi

·1 min de lecture
ERDOGAN DÉNONCE L'IRRESPECT DE MARIO DRAGHI

ANKARA (Reuters) - Qualifié par Mario Draghi de "dictateur" il y a six jours, le président turc Recep Tayyip Erdogan a dénoncé mercredi "l'impertinence et l'irrespect" du président du Conseil italien.

L'ancien président de la Banque centrale européenne a accusé jeudi dernier le chef de l'Etat turc d'avoir humilié la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et ajouté qu'il était important d'être franc avec les "dictateurs".

"A un moment où nous espérions que les relations entre la Turquie et l'Italie avaient atteint un bon stade, cet homme nommé Draghi a malheureusement torpillé nos relations en faisant cette déclaration", a déclaré Erdogan, réagissant pour la première fois à ces commentaires.

"Vous êtes là parce que vous avez été nommé, vous n'avez pas été élu. Avant de faire de telles remarques à propos de Tayyip Erdogan, vous devriez d'abord connaître votre propre histoire. Mais nous avons vu que ce n'est pas le cas", a ajouté le président turc en faisant apparemment allusion au fascisme.

Mario Draghi, qui n'est issu d'aucun parti, a été désigné en février dernier par le président Sergio Mattarella pour former un nouveau gouvernement en Italie après la démission de Giuseppe Conte.

(Tuvan Gumrukcu; version française Jean-Stéphane Brosse)