Comment Erasmus compte booster la mobilité des jeunes français dans les prochaines années

Delphine Bancaud
·1 min de lecture

GOOD TRIP - Le programme Erasmus + 2021-2027 vise 10 millions de mobilités

C’est une bonne nouvelle dans cette période sombre : dans les prochaines années, les étudiants, élèves et professionnels seront plus nombreux à connaître une expérience à l’étranger. « Car le programme Erasmus + a obtenu pour la période 2021-2027 un financement de 26 milliards d’euros, c’est un quasiment doublement de l’enveloppe », a déclaré ce jeudi Thémis Christophidou, directrice générale éducation à la Commission européenne. Ce qui devrait permettre d’atteindre 10 millions de mobilités européennes en seulement sept ans.

Et ce même si les départs sont actuellement moins nombreux en raison de la crise sanitaire. « Ils ont été suspendus au moment du premier confinement, mais ils ont repris après, notamment via des semestres d’été proposés dans beaucoup d’universités partenaires. Ils ont ralenti ensuite en automne et se sont concentrés vers les destinations plus proches en Europe. Avec des contraintes sanitaires propres à chaque pays, comme une quatorzaine parfois imposées à l’arrivée », indique Laure Coudret-Laut, directrice de l’Agence Erasmus + France. Si certains étudiants pourraient hésiter à faire une demande de mobilité en ce moment en raison du contexte incertain, ils ne doivent pas se brider, selon elle : « Depuis le début de la crise sanitaire,(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Le Royaume-Uni entame sa nouvelle vie de l'après-Brexit sans accroc immédiat
Coronavirus : « La jeunesse a envie de croquer la vie à pleines dents et elle est sacrifiée »… Le cri de colère de Victoire, étudiante
Belgique : Le pays relance Erasmus Belgica, un programme d’échanges universitaires à l’intérieur de ses frontières