Eramet décolle en Bourse après la nomination d'un ancien cadre au poste de ministre du Pétrole du Gabon

À la suite de la prise de pouvoir de la junte au Gabon il y a près de deux semaines, un nouveau ministre du Pétrole a été nommé au gouvernement, rapporte zonebourse. La commercialisation de l’or noir est en effet l’un des principaux, si ce n’est le principal revenu du pays voisin de la République du Congo. Chaque jour, environ 200.000 barils de pétrole brut sont produits dans le pays.

Ainsi, Marcel Abeke, ancien directeur de Comilog, la filiale gabonaise d'Eramet, une immense entreprise minière et métallurgique française, a obtenu le poste. Le nouveau ministre chargé de gérer la production et l’exportation du pétrole connaît bien le secteur. Après avoir été directeur exécutif chargé du développement du groupe en Afrique pour Eramet, il est devenu Haut-commissaire de la République du Gabon au mois de mars dernier.

La nomination de cet ancien de chez Eramet est "une bonne nouvelle pour les sociétés minières et pétrolières présentes au Gabon", commente auprès de nos confrères Nicolas Montel, analyste chez Portzamparc BNP Paribas. En effet, ce lundi 11 septembre, Eramet gagnait 3,95 % en Bourse à 15h45, hissant son action à 72,20 euros, alors que le SBF 120 gagnait au même moment 0,49 %. L’entreprise tricolore marque ainsi l’une des meilleures progressions de l'indice SBF120 depuis la prise du pouvoir de la junte fin août.

Une bonne nouvelle aussi parce qu’après le coup d’État de la junte, l'action d’Eramet avait chuté de 16,5 % le 30 août dernier. Le groupe avait même suspendu ses (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite