Foot: pour l'équipe de France, le rebond est obligatoire contre le Chili

La réception du Chili en match amical a pris plus d'importance que prévu: après la leçon reçue contre l'Allemagne (2-0), l'équipe de France, même largement remaniée, doit s'imposer mardi (21h00) à Marseille pour ne pas laisser le doute s'immiscer.

Ils privilégient la thèse de l'accident. Le « non match de la première à la dernière seconde » (Benjamin Pavard) samedi du côté de Lyon était « un jour sans » pour Brice Samba, qui devrait rendre les buts à Mike Maignan contre les Sud-Américains.

Il faut dire que la défaite au Groupama stadium a fait tâche. Les Français, parmi les grands favoris de l'Euro, ont fait pâle figure, avec leur absence totale de pressing, surtout contre un adversaire de ce niveau.

« Il vaut mieux la prendre maintenant », assure le capitaine Kylian Mbappé, venu pour la seconde fois d'affilée en conférence de presse d'avant-match. « Avant l'Euro en 2021 on n'a pas pris de claque, on a battu tout le monde dans les matches amicaux et on a pris la claque en 8e et on est rentré à la maison. Si ce match-là peut nous servir... »

Les Bleus sont tout de même désormais dans l'obligation de chasser le scepticisme ambiant lors de ce dernier match avant la liste pour l'Euro. Un deuxième revers d'affilée, qui serait une première depuis 2015, serait extrêmement fâcheux alors que la phase finale approche à grands pas (14 juin-14 juillet).

Ensuite, il restera deux rencontres de préparation, le 5 juin à Metz et le 9 à Bordeaux, contre des adversaires à déterminer, avant d'entrer dans la compétition, le 17 juin contre l'Autriche.

Il faudra aussi surveiller le poste d'avant-centre, particulièrement scruté après le match manqué de Marcus Thuram.


Lire la suite sur RFI