Equateur: le volcan Cotopaxi gronde, fumerolles et chutes de cendres

L'un des volcans les plus surveillés et dangereux au monde, le Cotopaxi, dans le centre de l'Equateur, a généré des fumerolles jusqu'à deux kilomètres au-dessus de son cratère et des chutes de cendres dans plusieurs localités environnantes, a rapporté l'Institut de géophysique (IG) de Quito.

"Au cours des dernières 24 heures, plusieurs émissions de gaz et de cendres ont été observées à des hauteurs comprises entre 1.000 et 2.000 mètres au-dessus du niveau du cratère", a indiqué jeudi soir l'agence dans son rapport quotidien.

En raison de cette activité éruptive, qui dure depuis le mois d'octobre, les autorités ont reçu des rapports faisant état de pluies de cendres dans plusieurs villages en contrebas du volcan, qui culmine à près de 5.900 mètres.

Le Volcanic Ash Advisory Center (VAAC) de Washington a mis en garde contre des panaches de poussière volcanique pouvant atteindre 1.700 mètres au-dessus du cratère.

Le Cotopaxi est situé à une quarantaine de kilomètres au sud de la capitale équatorienne Quito, d'où l'on peut voir les neiges éternelles en haut de l'imposante montagne.

Le principal danger de ce volcan est la présence de lave à proximité du cratère, qui pourrait provoquer des coulées pyroclastiques, un mélange de matériaux incandescents, faits de cendres et de roches. Mais également entraîner la fonte des glaces couvrant les flancs du volcan et la formation d'avalanches ou gigantesques coulées, mettant en danger les localités directement en contrebas où vivent quelque 300.000 personnes.

La zone est également entourée d'installations et infrastructures stratégiques, comme des oléoducs, ainsi que des exploitations agricoles et d'élevage.

"En raison de son danger, de sa situation géographique et de sa calotte glaciaire, c'est peut-être le volcan le plus dangereux du pays, et l'un des plus dangereux du monde", a récemment déclaré à l'AFP Daniel Sierra, un expert de l'IG.

Le Cotopaxi s'est réactivé en 2015, après 138 ans de sommeil. Les volcans Reventador et Sangay, tous deux situés sur le flanc oriental de la chaîne de montagnes des Andes qui borde l'Amazonie, sont également en éruption actuellement.

Situé sur la Ceinture de feu du Pacifique, l'Equateur, d'une surface équivalente à la moitié de la France, compte une centaine de volcans dont une dizaine culminent à plus de 5.000m d’altitude.

sp/ag/hba/lab/ybl