Equateur : un violent séisme engendre plusieurs centaines de morts

Au moins 233 morts et plus de 1500 blessés sont à déplorer après qu’un séisme très violent de magnitude 7.8 se soit déclaré en Equateur, samedi 16 avril en début de soirée. Depuis 1979, jamais le pays n’avait connu de tremblement de terre de cette ampleur.

L’Equateur n’avait pas connu un tel séisme depuis plus de 25 ans. Samedi 16 avril, à 18h58 heure locale, ce pays d’Amérique du sud a été durement frappé par un tremblement de terre de magnitude 7.8.

Le bilan actuel fait état d’au moins 233 morts et de plus de 1500 blessés “plus ou moins graves” d’après le vice-président Jorge Glas qui s’est exprimé ce dimanche. Selon l’Institut de géophysique (IG), le séisme s’est produit à 20km de profondeur et a été suivi d’une série de répliques.

image

Des secouristes tentent d’aider les personnes piégées par les décombres à Manta. - AFP

Des dégâts considérables

Les autorités font aussi état de dégâts considérables, notamment dans la zone de l’épicentre située dans la province de Manabi, dans le sud-ouest du pays. A Manta, l’une des villes les plus touchées par le séisme, Miram Santana, 40 ans, confie à l’AFP : “C’était comme la fin du monde. Les maisons se sont écroulées, les réverbères sont tombés, les gens sont complètement désespérés, il y a des gens enterrés sous les décombres”. Les secousses ont aussi été ressenties dans le sud de la Colombie et du Pérou, sans faire de victime toutefois.

Depuis Guayaquil, capitale économique du pays, les médias locaux ont partagé des images d’un pont qui s’est effondré, ainsi que du toit d’un centre commercial durement touché. La Direction générale de l’aviation civile a en outre annoncé la fermeture de l’aéroport de Manta en raison des “graves dégâts” subis par la tour de contrôle.

image

Un homme devant une maison effondrée à Guayaquil - AFP

Equateur : la côte pacifique ravagée :

Le président appelle au calme

Le chef de l’Etat, en visite au Vatican, a d’ores et déjà annoncé que des renforts venus de Colombie et du Mexique allaient se joindre aux équipes de secouristes déjà sur place. Rafael Correa ajoute: “Nous sommes confrontés à une tragédie d’ampleur, un séisme de 7.8 sur l’échelle de Richter est un séisme extrêmement fort”.

Une aide budgétaire “d’environ 600 millions de dollars”, soit environ 530 millions d’euros, a été débloquée pour faire face à l’urgence de la situation. Le président équatorien a aussi tenu à appeler “le pays au calme et à l’unité” face à la tragédie tout en expriment sa “solidarité” et son “amour infini aux familles des victimes”.