Equateur: Guillermo Lasso conteste la victoire de son rival Lenin Moreno à la présidentielle

Le candidat de la gauche, Lenin Voltaire Moreno, a remporté la présidentielle équatorienne mais son adversaire, Guillermo Lasso, évoque une "fraude". 

Le socialiste Lenin Moreno s'est déclaré le "président de tous" ce lundi en Equateur, au lendemain de sa victoire contre l'ex-banquier Guillermo Lasso qui a dénoncé une "fraude" dans cette élection marquant la fin de l'ère du charismatique mais polémique Rafael Correa.
    
"Je vais être le président de tous, oui de tous ! Mais surtout des pauvres de la patrie", a lancé Lenin Moreno, 64 ans, depuis le balcon du palais présidentiel de Carondelet, sous les vivats d'environ 2.000 personnes massées sur la Plaza Grande du coeur historique de Quito. L'ancien vice-président, qui a remercié "de tout coeur" un Rafael Correa debout à son côté et visiblement ému, a obtenu 51,16% des voix contre 48,84% à son adversaire de droite sur 99,29% des suffrages, selon le Conseil national électoral (CNE).

"J'ai gagné avec une marge de 4 à 6%" prétend Guillermo Lasso   

Depuis la veille, Guillermo Lasso, 61 ans, du mouvement Créant des opportunités (Creo, "Je crée/Je crois" en espagnol), n'a cessé de protester contre l'issue de ce second tour. "Je ne peux accepter ces résultats parce qu'ils ne correspondent pas à la volonté populaire (...) dans le décompte des votes, il y a fraude", a-t-il réaffirmé lundi lors d'une conférence de presse à Quito. Disant avoir "gagné avec une marge de 4 à 6%", l'ex-banquier a annoncé qu'il allait "attaquer les résultats dès qu'ils seront officiellement proclamés"...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages