Equateur: Au moins 62 morts après des mutineries dans des prisons

·1 min de lecture
EQUATEUR: AU MOINS 62 MORTS APRÈS DES MUTINERIES DANS DES PRISONS

QUITO (Reuters) - Au moins 62 personnes ont trouvé la mort lors de mutineries dans plusieurs prisons équatoriennes mardi.

Le président équatorien, Lenin Moreno, a déclaré l'état d'urgence temporaire du service carcéral dans une tentative de rétablir l'ordre dans les prisons du pays, où la violence entre gangs est fréquente.

"Deux groupes cherchaient à prendre le contrôle des centres de détention", a déclaré Edmundo Moncayo, directeur des services pénitentiaires équatoriens.

Il a précisé que 800 policiers supplémentaires avaient été déployés et que "l'ordre a été restauré dans les prisons."

Les mutineries s'étaient déclarées dans les prisons de Guayas, Azuay et Cotopaxi, qui comptent près de 70% de la population carcérales, d'après les données officielles.

(Alexandra Valencia et Sarah Kinosian; version française Camille Raynaud)