Epargne : des arnaques aux faux livrets

France 3
·1 min de lecture

En 2020, les ménages français ont épargné plus de 120 milliards d'euros, une somme colossale qui attire les convoitises, puisque des arnaques au faux livret d'épargne se multiplient. "Comme toujours, les escrocs savent profiter de la situation", fait remarquer le journaliste France Télévisions David Boéri, sur le plateau de France 3, mardi 30 mars. "Pour cette seule catégorie, l'association de défense des consommateurs de France a déjà recensé plus de 4 millions d'euros de pertes, de l'argent évaporé dans des escroqueries, entre février et mars", ajoute ce dernier.

De faux livrets rémunérés à 4% par an

L'association de défense des consommateurs de France a listé 361 sites frauduleux en 2020. "Tout commence par une publicité sur Internet, bien en vue. Une réclame très alléchante qui propose des livrets rémunérés à 3 ou 4% par an", raconte David Boéri. Or, en France, c'est impossible puisque le Livret A est rémunéré à 0,5% par an. "Si vous répondez à ces annonces, vous serez ensuite rappelé par un faux conseiller au téléphone, avec un discours rassurant qui peut sembler professionnel", explique le journaliste. Mais une fois les fonds transférés, ils sont placés dans des banques à l'étranger : "vous perdez votre mise, sans aucun espoir de retour."

Parmi nos sources

Le site de l’Association de Défense des Consommateurs de France : https://www.adcfrance.fr/

Le site de l’AMF, l’autorité des marchés financiers :

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi