Envoyé spécial. Logés depuis cinq ans à l'hôtel, pour 5 300 euros par mois

Luciano a une grande famille. Réfugié roumain, il est hébergé depuis plus de cinq ans avec sa femme et ses sept enfants dans une résidence hôtelière de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Ils sont répartis dans deux studettes mitoyennes de moins de 30 mètres carrés chacune. C'est le Samu social qui paie cet hébergement d'urgence de longue, très longue durée. Chaque mois, cela coûte plus de 5 300 euros au contribuable.

Le jackpot de l'hébergement d'urgence

Dans cette résidence, il y a 150 chambres, toutes dédiées à l'hébergement d'urgence. En 2013, le propriétaire a touché plus de 2,3 millions d'euros de l'Etat. En Ile-de-France, sur les 80 000 personnes mal logées, 35 000 sont à l'hôtel. Un business en or fondé sur la détresse des populations les plus fragiles...

Un extrait du reportage

"Le business de la misère", de Laurent Hakim et Pauline Juvigny diffusé le 25 février 2016.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Des idées de sorties culturelles
Tournoi des six nations : le XV de France affronte le Pays-de-Galles
Ces maires qui refusent de toucher leurs indemnités
Gilles Guilleron, agrégé de lettres modernes et auteur "Pour les nuls"
Les Calaisiens soulagés par le démantèlement de la jungle

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles