Environnement : recyclable ou non, le plastique jetable ne sera plus commercialisé

Dès vendredi 1er janvier, ils doivent sortir des plateaux. Couverts, assiettes et touillettes, en plastique recyclable ou non, ne pourront plus être commercialisés. "On peut se débrouiller autrement ; il y a des choses qui se lavent, ou des choses en bois", avance une passante. Interdits aussi les contenants en polystyrène expansé. Un restaurateur turc a sorti son stock d'emballage à kebabs, mais n'est pas inquiet. Dans deux semaines, il aura tout écoulé. Il se prépare désormais à supprimer tout le plastique pour ses ventes à emporter. À peine 25% des déchets plastiques recyclés Les consommateurs se disent favorables à une réduction des déchets. "Pour le tri, pour le ramassage, ça fera beaucoup d'économies, et ça préservera la nature", estime l'un d'entre eux. Aujourd'hui, à peine 25% des déchets plastiques sont recyclés. Ne plus les utiliser doit permettre d'éviter des millions de tonnes de plastique dans les océans.