Environnement et maladies cardiovasculaires : un groupe d’experts fait le point

·1 min de lecture

Avec près de 400 morts par jour en France, les maladies cardiovasculaires regroupant l’infarctus du myocarde, les AVC, les maladies vasculaires périphériques et hypertensives se situent au deuxième rang des causes de mortalité, selon Santé publique France. L’étude des facteurs de risque individuels non modifiables (hérédité, sexe, âge) ou modifiables (tabac, alimentation, sédentarité) est largement faite. Il existe, en France, un dispositif de surveillance des maladies cardiovasculaires et de nombreuses actions préventives promouvant l’arrêt du tabac, le respect de règles hygiéno-diététiques et la pratique d’une l’activité physique.

Parce que l’étude de l’impact de l’environnement sur la santé nécessite une approche multidisciplinaire, faisant intervenir différents niveaux complexes de capteurs et de techniques (traitement de métadonnées, bio-informatique, biologie des systèmes), les facteurs de risques environnementaux sont difficilement identifiables. De plus, la gestion de ces risques impliquerait une intervention communautaire difficile à déployer. Grâce à une méta-analyse, un groupe d'experts allemand a récemment fait le point sur les études traitant des facteurs environnementaux comme le bruit, la pollution atmosphérique, la pollution lumineuse et leur contribution dans le développement de maladies cardiovasculaires.

Une approche multidisciplinaire : le concept d’exposome

La notion émergeant d’exposome permet l’étude des effets à vie de toutes les expositions environnementales sur les voies biochimiques et de façon plus globale, sur la santé. Cette approche, ne pouvant être que multidisciplinaire intègre l’exposome d’un individu comme étant un ensemble constitué de l’environnement naturel, personnel et social fortement lié aux changements biochimiques pouvant affecter sa santé. Ces derniers tels que la modification des gènes de l’horloge circadienne, la libération d’hormones du stress (cortisol), la production d’espèces réactives à l’oxygène entraînent des...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles