Environnement : le Jura reconstitue ses tourbières

À Labergement-Sainte-Marie, dans les hauteurs du Doubs, un écosystème unique se cache sous les étendues d'eau. Un mélange de mousse et de débris végétaux qui s'accumulent depuis des siècles, un écosystème qui absorbe et retient les eaux de pluie. Insectes, animaux et plantes carnivores y vivent. La tourbière du lac de Rémoray fait partie de ce patrimoine naturel local. D'autres marécages à réhabiliter Geneviève Magnon est scientifique, elle a travaillé pendant des années pour conserver et restaurer cet environnement particulier : "il y a des engagements pour poursuivre les efforts de restauration, pour préserver la biodiversité, la ressource en eau des tourbières et le stock de carbone qui est menacé de partir en CO2 si on n'arrête pas ces dégradations". Pendant des décennies, les tourbières du Jura ont été exploitées pour leur combustible avant d'être asséchées à des fins agricoles. Un environnement perturbé qu'il y a fallu reconstituer. D'autres marécages doivent être réhabilités.