Environnement. En Hongrie, le lac de Velence se meurt

·1 min de lecture

La multiplication des aléas météorologiques menace de disparition l’étendue d’eau, située à mi-chemin entre la capitale, Budapest, et le grand lac Balaton. Cette situation catastrophique, responsable de la mort de plusieurs tonnes de poissons l’été dernier, affecte les activités de pêche et les oiseaux de cette réserve naturelle, relate un reportage de Blikk.

Victime du changement climatique, le lac touristique de Velence, troisième plus grand lac de Hongrie, se meurt, raconte un reportage du quotidien Blikk. Située à mi-chemin entre la capitale, Budapest, et le célèbre lac Balaton, la “mer hongroise”, “l’étendue d’eau ressemble de moins en moins à un lac. On dirait plutôt un marécage boueux”, commente le tabloïd, évoquant un “panorama attristant”.

À lire aussi: Traditions. La Hongrie accueille en grande pompe son Exposition internationale de la chasse

Cet été, plusieurs tonnes de poissons flottaient, morts, à la surface, en raison du niveau “critiquement faible de l’eau”. Deux éléments expliquent notamment la situation : un déficit significatif de précipitations ainsi que la multiplication des phénomènes météorologiques extrêmes, explique en substance l’article de Blikk.

Poissons morts et pêcheurs bredouilles

Malgré les opérations de nettoyage d’août, des cadavres de poissons continuent d’apparaître sur le lac, et les pêcheurs “rentrent bredouilles depuis des mois”, relate le journal, qui a interrogé plusieurs amateurs sur les bords de l’étendue s’asséchant dangereusement. “Je viens encore par habitude et par nostalgie, mais ça n’a aucun intérêt. Je n’ai rien attrapé depuis un sacré bout de temps”, regrette un pêcheur avec soixante-dix ans de pratique. “Je ne pêcherai plus ici et me rendrai plutôt au lac de Fehervarcsurgo ou au Balaton. Au moins, là-bas, il y a des poissons”, assène un autre, habitué de Velence depuis 1982.

À lire aussi:

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles