Environnement : les engagements écologiques de Thomas Pesquet

·2 min de lecture

Nommé en novembre 2016 ambassadeur de l’Unicef pour le changement climatique et l’accès à l’eau potable, et cette année ambassadeur de bonne volonté de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Thomas Pesquet prend le temps de s’engager pour la préservation de la Terre, malgré un programme chargé. Demain, il part pour la seconde fois rejoindre la Station spatiale internationale (ISS).

La prise de conscience

Avant son premier vol dans l’espace, Thomas Pesquet était déjà sensibilisé à la cause environnementale. Avec les nombreux clichés photographiques qu’il a réalisés lors de sa première mission, il a pris davantage conscience de l’urgence climatique. « C’est bête qu'il faille aller dans l'espace pour le comprendre », révèle-t-il dans un reportage de Brut. En effet, contempler la Terre avec un recul de 400 kilomètres, ça aide à réaliser la place de celle-ci dans l’espace : une boule de vie, fragile et toute petite. C’est d’ailleurs un choc psychologique appelé « overview effect » que vivent tous les astronautes. De plus, cet effet ne peut être que décuplé lorsqu’on apprend que l’ISS tourne 16 fois par jour autour de la Terre avec une trajectoire couvrant 95 % de la surface du globe. Alors, installé dans la Cupola – poste d'observation de l’ISS panoramique orienté vers la Terre –, Thomas Pesquet s’est émerveillé devant ce spectacle et a constaté l’impact de l’Homme sur la planète : pollution de l'air au-dessus des grandes villes, montée des eaux, sécheresse, incendie, surexploitation des terres…

Thomas Pesquet, un astronaute sensibilisé à l'avenir de la Terre. © Martin Bureau, AFP
Thomas Pesquet, un astronaute sensibilisé à l'avenir de la Terre. © Martin Bureau, AFP

En désaccord avec Elon Musk

Pour fuir ces jours sombres, l’entrepreneur milliardaire Elon Musk espère pouvoir coloniser Mars d’ici 2024 : une mission nécessaire pour préserver l’humanité, selon lui. Or, Thomas Pesquet ne serait pas d’accord avec cette vision. Dans un entretien accordé à La Tribune, l'astronaute français déclare : « L’idée du plan B me...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura