Environnement : doit-on supprimer les publicités pour les SUV ?

Doit-on arrêter de vanter les mérites des SUV ? En tout cas, c'est ce que demande l'association WWF, après avoir mené une étude consacrée aux publicités pour cette catégorie de véhicule, le "Sport utility vehicle". "Ces engins sont en fait des 4x4, pour ce qui est de l'aspect, et des gros breaks familiaux, pour ce qui est de l'usage", rappelle Jean-Christophe Batteria, sur le plateau du 12/13. "Par rapport à une berline comparable, le SUV est plus lourd de 200 kg, il est plus haut donc moins aérodynamique, et pour compenser le tout, il faut un moteur plus puissant, un moteur qui est 20% plus polluant", détaille le journaliste. Trois heures et demi de publicité par jour, en France Malgré tout, le SUV connaît un gros succès. "Ils existent depuis vingt ans, mais c'est au tournant de l'année 2010 que tout s'accélère. Ils étaient 10% dans nos rues en 2010, ils sont 40% aujourd'hui. Et puis on voit la courbe des berlines qui décline, c'est vraiment en voie de disparition", décrypte Jean-Christophe Batteria. Et il semble que le succès corresponde aux publicités faites pour ces voitures. "Aujourd'hui, en France, il y a trois heures et demi de publicité sur nos antennes de télévision qui sont consacrées aux SUV. Si un constructeur dépense 1 600 euros pour vous vendre une voiture, il consacre 2 300 euros pour vous séduire avec un SUV", indique le journaliste.