Environnement : deux militants écologistes ramassent les masques à travers la France

Cela fait plus d'un mois qu'ils sillonnent la France, sacs sur le dos et pince à la main, avec une mission : ramasser les masques et les déchets jetés sur le bord des routes. Depuis leur départ de Marseille (Bouches-du-Rhône) le 1er octobre, Edmund Platt et Frédéric Munsch ont trouvé plus de 3 000 masques par terre ; une catastrophe écologique pour les deux militants. Chaque jour, ils en accrochent près de 200 à leur perche. Sur leur trajet, ils s'arrêtent aussi dans les communes pour expliquer leur action aux habitants. "Vous pouvez nettoyer le kilomètre autour de chez vous" L'objectif de l'aventure et de leur association 1 déchet par jour : motiver les Français à ramasser les masques et le plastique près de chez eux. "Chacun, quand vous sortez, vous pouvez nettoyer le kilomètre autour de chez vous", assure Frédéric Munsch. D'après l'ONU (Organisation des Nations Unies), 75 % des masques utilisés pendant la crise du coronavirus risquent de se retrouver dans la nature. Ils mettraient alors 450 ans à se décomposer.