Entretiens pervers au ministère de la Culture: "Il a attendu que j’urine et a tout écouté", raconte une victime

1 / 2

Entretiens pervers au ministère de la Culture: "Il a attendu que j’urine et a tout écouté", raconte une victime

Des "douleurs" et une "furieuse envie d’uriner". Après l’éclatement de l’affaire d’intoxications aux diurétiques au ministère de la Culture, à laquelle Libération a consacré une longue enquête, une femme s’en disant victime a témoigné sur le plateau de BFMTV ce vendredi soir. Elle s’appelle Alyzée, et avait 22 ans lorsqu'elle a croisé le chemin de cet homme en 2011, alors qu’elle était en contrat d’alternance depuis neuf mois.

"Je ne travaillais pas...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi